Archive des actualités

“Activer les chômeurs” est devenu le mot d’ordre de toutes les politiques d’emploi menées en Belgique. Problème : en examinant l’offre d’emplois disponibles, on s’aperçoit qu’il n’y a qu’une offre d’emploi pour 17 demandeurs d’emploi. Et encore, le nombre d’offres d’emploi est largement surrévalué …

Lundi 18 novembre au soir, les autorités communales anversoises ont présenté leur plan pluriannuel. Les grands gagnants sont les promoteurs, les commerçants et les touristes aisés. Les perdants sont les habitants, le personnel de la Ville et les élèves.

55 000. C’est le nombre de chômeurs qui risquent d’être privés du droit aux allocations dès le 1er janvier 2015. Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB wallonne, demande au gouvernement de revoir sa copie.

Combien de fois n’avez-vous pas fait le chemin pour conduire vos enfants à l’école, en espérant le meilleur pour eux et pour leurs copains/copines de classe ? Chaque enfant mérite sa chance. Sauf que l’inégalité commence tôt dans notre pays.

Lors du sommet international sur le climat, 2 000 manifestants ont marché dans les rues de Varsovie. Parmi eux, plus de 700 Belges, qui ont fait entendre la voix de ceux qui subissent les premiers et le plus durement les conséquences du réchauffement climatique. Alors qu’ils ne sont pour rien dans ses causes.

Ce matin, une grande partie du personnel des guichets et districts anversois s’était rassemblé dans la cour intérieure du Bell, le quartier général administratif de la Ville d’Anvers.

Imaginez une ville côtière de la taille de Liège avec des habitations en bois et en tôles ondulées. Avec des vents de 380 km/h et des vagues de 15 mètres de haut.

Gerrit a eu 52 ans cette année et vit à Waasmont, près de Landen. Son père était cultivateur maraîcher et, dès sa jeunesse, Gerrit a aidé dans le commerce, de sorte qu’il a fini par connaître beaucoup de monde.

Doit-on participer au gouvernement en tant que parti de gauche ? Et comment rester présent dans la rue ? Lors de la Troisième Journée du Socialisme, nous avons réuni deux leaders de la gauche des plats pays : Peter Mertens et Emile Roemer. Des compagnons de lutte, qui apprennent l’un de l’autre et qui respectent leurs particularismes.

La nouvelle enquête électorale du PTB est bel et bien lancée. Depuis octobre, plus de 9 500 personnes ont déjà donné leur avis sur les revendications portées par le parti de gauche.

Pages

Bienvenue sur notre site d'archives. Cliquez ici pour accéder à notre nouveau site.