Archive des actualités

Ce 29 novembre, de nombreux travailleurs wallons manifesteront encore une fois à Namur contre la réforme des APE. Une réforme qui, contrairement à ce que le gouvernement MR-cdH prétend, est avant tout une mesure d'austérité qui coûterait de nombreux emplois et des services indispensables.

C’est avec colère que le PTB apprend que la marge pour des augmentations de salaires pour la période 2019-2020 serait de - 0,2%. Le PTB demande la liberté de négocier des augmentations de salaires et une hausse du salaire minimum.

Le mouvement des gilets jaunes impressionne par sa détermination. Face à cette mobilisation des politiciens traditionnels grassement payés par nos impôts réduisent la colère des gens à un problème de « perception ». « Dans quel monde vivent-ils ? » réagissent les gilets jaunes, qui restent mobilisés. C’est que leur mouvement porte sur bien plus de choses que la seule hausse du carburant.

Nous pouvons encore sauver le climat. Le PTB a un plan, qui mise sur la technologie de l'hydrogène. Pour le mettre en œuvre, il va falloir changer radicalement et opter pour une planification écologique. Bref, opérer une révolution climatique. Le 2 décembre, le PTB portera ce plan lors de la manifestation Claim the Climate à Bruxelles.

En juin, une délégation du PTB et de son organisation de femmes Marianne s’est rendue à Madrid. Elle y a rencontré un grand nombre d’organisations qui, le 8 mars dernier, ont été à la base d’une grève historique : la Huelga Feminista, la grève des femmes.

À travers un mouvement d’ampleur nationale particulièrement bien organisé, les travailleurs de bpost ont fait reculer le CEO Koen Van Gerven dans ses plans et ont arraché de belles avancées. Une étape importante dans leur lutte pour de meilleures conditions de travail, de meilleurs salaires, et plus de respect.

La forte hausse des prix du carburant a provoqué un mouvement de colère important. Pour le PTB, il n’est pas normal que le coût de la vie augmente autant et que les salaires ne suivent pas. Il faut réintroduire l’essence et le diesel dans l'indexation des salaires et arrêter la hausse des taxes injustes.

Aujourd’hui encore, enseigner la colonisation n’est pas obligatoire dans l’enseignement secondaire. De nombreuses statues de Léopold II trônent encore dans nos villes et les hommages au passé colonial ne sont pas rares. Pour comprendre ce débat sur la colonisation, ses origines et la perpétuation du racisme, nous devons étudier attentivement son histoire et analyser les intérêts qui sont à la base de la colonisation.

Le Pacte de l'ONU sur les migrations vise à renforcer la coopération internationale en matière de migrations, à garantir le respect des droits de l’Homme et à lutter contre les passeurs. A aucun moment ce Pacte ne plaide pour une perte de contrôle des Etats sur leurs frontières, mais il entre en contradiction avec la vision de la N-VA d’une Europe « libérée » des droits de l’Homme et qui impose ses vues à ses voisins par le « bâton ».

Neuf mois après les métallos allemands, c’est au tour de la métallurgie autrichienne de mener la bataille pour les salaires. Les sidérurgistes autrichiens exigent 5 % d’augmentation salariale et se battent contre une nouvelle loi qui permet aux patrons de faire travailler leur personnel jusqu’à 12 heures par jour et 60 heures par semaine sans sursalaire.

Pages

Bienvenue sur notre site d'archives. Cliquez ici pour accéder à notre nouveau site.