Ben Van Duppen.

Avec Ben Van Duppen, le PTB poursuit sa participation à la gestion de Borgerhout

Le PTB participera à nouveau à la majorité dans le district anversois de Borgerhout, aux côtés de Groen et du sp.a. Le 8 janvier, Ben Van Duppen, 29 ans, a prêté serment en tant qu'échevin.

Borgerhout a reçu le surnom d’ « Astérix sur l’Escaut » ces dernières années. Et pour cause : c’est le seul district anversois qui ne sera pas aux mains de la N-VA au cours des six années à venir. Une coalition progressiste, composée de Groen, du PTB et du sp.a, est aux commandes. Borgerhout, c’est aussi un district extrêmement divers, où vivent des gens de toutes origines et de tous horizons.

Ben Van Duppen y exercera la fonction d'échevin du PTB au cours de la prochaine législature. Il sera chargé du budget, de la lutte contre la pauvreté, de la diversité, du développement communautaire, des seniors, des marchés et des foires.

En tournée pour présenter l'accord de majorité

Le jeune échevin ne cache pas son enthousiasme : « Nous sommes très heureux de pouvoir continuer à travailler à l'amélioration de notre district avec les gens, nos partenaires de coalition et les associations de Borgerhout. »

Le titre de l'accord de majorité, « Ensemble, nous faisons Borgerhout », illustre bien ce qu'il veut réaliser en tant qu'échevin. « Borgerhout est un lieu où de nombreuses initiatives existent, où les associations sont très actives, où les comités de quartier organisent des fêtes de rue et où les jeunes et les plus âgés s'engagent. Nous souhaitons puiser dans cette force d'en bas pour diriger le district. Le travail débute dès la conclusion de l'accord de majorité, qui est actuellement à l'état de projet. Dans les prochains mois, nous voulons faire une tournée dans Borgerhout pour présenter ce texte dans les quartiers et auprès des associations. Nous travaillerons sur les retours que nous recevrons pour aboutir à un accord de majorité définitif au printemps. Nous réaliserons la même chose trois ans plus tard pour veiller à rester au plus près de la réalité des habitants. »

Fédérer les initiatives de lutte contre la pauvreté

« D'abord, nous allons examiner ce que nous pouvons réaliser pour lutter encore davantage contre la pauvreté à Borgerhout, poursuit Van Duppen. Il existe ici de nombreuses initiatives de lutte contre la pauvreté, tant professionnelles que bénévoles. Nous allons mobiliser des gens et des ressources pour rassembler ces initiatives et les renforcer. Un des objectifs est que chaque quartier dispose d'une maison de quartier où les habitants peuvent s'adresser pour bénéficier d'une aide ou d'un service à tous les niveaux. »

Ben Van Duppen : scientifique, enseignant, militant LGBT+, échevin…

Outre sa fonction d'échevin, Ben Van Duppen continuera à exercer son métier de chercheur et d'enseignant à l'Université d'Anvers. Il compte aussi poursuivre son engagement en faveur des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT+).

Il travaille en tant que chercheur en physique quantique à l'Université d'Anvers, où il s'est spécialisé dans le domaine de la communication scientifique. En 2017, il a remporté la « Vlaamse PhD Cup », un prix décerné aux jeunes chercheurs pour mener une communication claire sur la matière de leur doctorat.

Ben Van Duppen est actif de longue date sur le plan politique également : « Je me suis d'abord engagé dans le mouvement des étudiants de physique à l'Université d'Anvers. J'ai ensuite participé au développement des Pionniers (un mouvement de jeunesse du PTB, NdlR) pour faire de celui-ci un vrai mouvement de jeunesse national et bilingue. Depuis quelques années, je suis devenu porte-parole de Mix, le mouvement de défense des droits des LGBT+ de notre parti. Je me lance à présent dans un mandat exécutif. C'est passionnant et j'en ai vraiment l'envie. »

Lisez également l'interview de l'échevin Ben Van Duppen et de la tête de liste PTB Jos D'haese.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.