Ce lundi 9 janvier, un CEO a déjà empoché plus que vous ne gagnez en un an

Ce 9 janvier, aux environs de la pause de midi, après à peine plus de cinq jours de travail, les CEO des grandes entreprises belges cotées en bourse auront gagné plus qu'un travailleur moyen en toute une année.

2,07 millions d'euros. C'est ce que gagnent en moyenne les CEO des entreprises du BEL 20, selon les chiffres les plus récents disponibles (2015). C'est-à-dire 44 fois plus que le salaire moyen en Belgique. Un travailleur moyen dans notre pays gagne en effet 3 367 euros bruts par mois, soit 46 869 euros par an (calcul et sources ci-dessous).

En d'autres termes, après 5,7 journées de travail, le CEO moyen d'une entreprise du BEL 20 a gagné autant que le travailleur moyen en toute une année. Le CEO moyen, disons-nous, car certains top-managers gagnent plus encore. Avec 4,62 millions d'euros, Carlos Brito est le CEO le mieux payé de Belgique. En deuxième place vient Jean-Christophe Tellier, du groupe biopharmaceutique UCB, avec 4,26 millions d'euros.

« L'écart salarial entre les CEO des grandes entreprises et les travailleurs s'est agrandi de façon horrifiante, réagit le président du PTB, Peter Mertens. Ce qui me heurte surtout, c'est qu'en un an, les CEO des grandes entreprises se sont accordé une augmentation salariale de 17 %, alors qu'on ne cesse de répéter aux travailleurs qu'il n'y a pas d'argent pour plus de pouvoir d'achat. L'élite pratique le self-service, alors que le gouvernement bloque les salaires des travailleurs. Avec ces réformes des lois sur les salaires, le gouvernement impose que, dans les années qui viennent, les salaires des simples travailleurs ne pourront pratiquement pas augmenter. Mais, en revanche, il n'est nulle part question d'un plafond pour les gros salaires. Ceux-ci vont peuvent déborder autant qu’ils le souhaitent. »

Et, pendant ce temps-là, le gouvernement boucle une nouvelle loi qui limitera fortement les possibilités d'augmentations salariales, faisant perdre 753 euros au salarié moyen sur deux ans. Découvrez ici comment.

 

Le calcul

  • Le salaire moyen d’un travailleur belge est de 3 367 euros par mois (chiffre de 2014). Si l’on reporte cela sur une année, en tenant en compte la prime de fin d’année et le pécule de vacances, on arrive à environ 46 869 euros par an.
  • Le salaire moyen des patrons du Bel20 s’élevait en 2015 à 2,07 millions par an.
  • Si l’on divise ce montant par le nombre de jour ouvrables par an (soit environ 250 jours), on arrive à une rémunération journalière de 8 280 euros pour ces patrons.
  • Et le salaire annuel moyen d’un travailleur équivaut à environ 5,7 fois le salaire journalier moyen d’un CEO du BEL 20. En d’autres mots, en 5,7 jours, le CEO moyen a gagné ce qu’un travailleur moyen gagne en un an.

Sources