Chasse aux malades de Maggie De Block : « Scandaleux pour quelqu'un qui a étudié la médecine »

David Pestieau

Clash de Raoul Hedebouw, député fédéral PTB, avec la ministre de la Santé Maggie De Block à la Chambre ce jeudi : « Une personne sur dix doit rester chez elle parce qu'elle souffre d'une maladie de longue durée. Mais vers quelle sorte de société sommes-nous en train d'aller ? », a lancé Raoul Hedebouw à la ministre Maggie De Block lors de la séance plénière.

En effet, selon les nouveaux chiffres récemment publiés par l'INAMI, il y avait l'année passée 370.400 personnes en maladie de longue durée. C'est 64% (!) de plus qu'il y a dix ans. Ces chiffres sont effrayants. La cause de cette très forte augmentation ? Il y a toujours plus de stress au travail, et le nombre de burn-out explose. Selon l'INAMI, ces chiffres s'expliquent par les mesures des gouvernements Di Rupo et Michel comme la déconstruction de la prépension ou le relèvement de l'âge pour la pension anticipée, qui contraignent les gens à travailler plus longtemps.

« Votre politique d'austérité rend les gens malades », a déclaré Raoul Hedebouw à la ministre. Et Kris Peeters, le ministre de l'Emploi, veut désormais aller encore plus loin avec sa semaine de 45h et son ultra-flexibilité. Raoul Hedebouw a également souligné que ces mesures allaient faire encore augmenter le stress et le nombre de burn-out...

La ministre a répondu que les coûts devenaient trop élevés et que les malades de longue durée allaient devoir être remis au travail ; et, s'ils ne le font pas, elle veut les sanctionner. « Mais vous êtes vous seulement posé la question pourquoi les gens deviennent malades ? », lui a demandé Raoul Hedebouw. Nous vivons dans une des économies les plus productives du monde, et c'est ce qui rend les gens malades. Raoul Hedebouw a également précisé à la ministre De Block que, en tant que ministre de la Santé, elle devrait s'opposer aux plans du ministre Peeters d'augmenter encore la flexibilité et de presser toujours plus les gens comme des citrons.

« Et qu'est-ce que vous faites comme ministre ?, a encore interpellé Raoul Hedebouw. Vous poursuivez les gens encore plus loin, jusqu'à ce qu'ils tombent en burn-out. Je trouve cela scandaleux pour quelqu'un qui a étudié la médecine. »

Étiquettes