Sophie Lecron, Liège. (Photo Solidaire, Antonio Gomez Garcia)

Élections :: Premier bilan, 1 an après

En octobre 2012, le PTB réalisait un score historique aux élections communales, passant de 16 à 52 élus. A Bruxelles et en Wallonie, les élus prêtaient serment il y a un an tout juste. Retour sur une année de combats dans les conseils communaux et, surtout, dans la rue. Ou comment faire de la politique autrement.

« Rue-Conseil-rue », tel est le principe de base des conseillers communaux PTB. Ils se mobilisent avec les habitants de la commune (d’un quartier, d’une rue...) pour porter leurs questions, thèmes et revendications au conseil communal. Et ils reviennent ensuite vers les habitants pour communiquer les résultats, rendre compte de la situation et repartir à l’action. Petit tour d’horizon de certains élus des communes wallonnes et bruxelloises. Avant d’aborder les communes de Flandre, dans un mois.

Sophie Lecron, Liège

« Après un an, ce que je retiens, c’est le nombre de personnes qui nous soutiennent lors des conseils communaux. Nous sommes très soutenus par nos membres et nos sympathisants lors de nos interventions. » Lire la suite

Damien Robert, Seraing

« Notre plus belle victoire est que, maintenant, les Sérésiens voient qu’ils ont un vrai parti d’opposition qui n’a pas peur de dire tout haut ce que les gens pensent tout bas. » Lire la suite

Nadia Moscufo, Herstal

« La Ville a décidé d’instaurer un parking réglementé, c’est-à-dire payant, soi-disant pour résoudre les problèmes de parking dans la ville. Ce problème existe, mais ce n’est pas en faisant payer les gens qu’on va le résoudre. » Lire la suite

 
Dirk De Block, Molenbeek

« Globalement, nous avons pu imposer un certain respect envers le PTB. Les dossiers sur lesquels on intervient sont des sujets que l’on maîtrise et on mobilise la population. On l’a fait plusieurs fois, pour une question d’insalubrité dans des logements sociaux, pour les classes bilingues, pour les frais de garderie qui deviennent payants. » Lire la suite

Axel Bernard, Schaerbeek

«  Il y a une urgence sociale à tous les niveaux à Schaebeek. Un exemple : la Mission locale pour l’emploi, qui aide les sans-emplois dans leur recherche de boulot, a été contrainte de fermer son accueil pendant un mois et demi. C’est un drame quand on connaît la réalité du chômage à Bruxelles. » Lire la suite

John Beugnies, Mons

« Personnellement, j’ai ressenti une certaine pression au début. Mais le trac avant le conseil s’atténue de plus en plus. J’ai assez vite compris qu’il s’agissait plutôt d’une pièce de théâtre où des “acteurs” s’expriment mais pour un résultat déjà connu d’avance. » Lire la suite


Jean-François Hubert, Colfontaine

« J’ai rejoint le PTB peu après avoir été élu. Un élu PTB fait la différence car on va jusqu’au bout. Nous avons récemment mené des actions avec les syndicats à Colfontaine pour soutenir 32 femmes de ménage en cours de licenciement par la commun. » Lire la suite

Sofie Merckx, Charleroi

« A Charleroi, nous avons été actifs suite à la fermeture de Caterpillar. Il y a eu aussi l’annulation de la fancy-fair dans une école, sur les conditions de travail à la Ville, sur la problématique du logement, … La commune a décidé de construire 880 logements sociaux. Lors de l’annonce, la majorité a clairement dit qu’elle avait tenu compte de notre pression. » Lire la suite


Antoine Hermant, La Louvière

« Ma plus grande fierté, c’est d’avoir été à plusieurs reprises le porte-parole des travailleurs de la Ville ou de citoyens qui dénoncent une injustice. Que ce soit à propos des habitants qui ont reçu une amende des services de la Ville... parce que personne n’est venu ramasser leurs poubelles dans leur quartier. » Lire la suite

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.