Le PTB sera présent ce samedi à la « manifestation pour la justice migratoire »

Le PTB manifestera aux côtés de centaines de personnes solidaires et d’associations, des jeunes du mouvement Comac et des bénévoles du réseau de soutien aux réfugiés « Amitié Sans Frontières » qui a été créé par des militants du PTB.

Pour le PTB, plus de justice migratoire va de pair avec plus de justice sociale. Personne ne quitte son pays et sa famille de gaieté de cœur. Les réfugiés ont été poussés à fuir parce que nos gouvernements ont décidé de bombarder des pays entiers pour défendre les intérêts économiques auxquels ils sont liés.

Nos gouvernements entretiennent le chaos et la misère dans des régions entières en intervenant et en déstabilisant des États souverains qu’ils jugent trop indépendants. Le système économique défendu par Bart De Wever, Théo Francken ou Charles Michel est à la source de la surexploitation des peuples du sud et de leurs ressources de subsistance.

Ces dirigeants ne font rien pour lutter contre le réchauffement climatique qui devient également une cause importante de l’exil. Ils préfèrent se contenter de mesurettes qui pèsent sur tous les ménages sans discernement, alors que les grosses entreprises et les gros pollueurs sont mis à l’abri.

Pour le PTB, il faut changer ce système pour agir à la racine et permettre aux gens et aux familles de pouvoir vivre en paix et en sécurité. Chacun devrait avoir ce droit.

Un accueil digne

Les réfugiés qui fuient la guerre et les persécutions doivent pouvoir être accueillis dignement. Ils ont droit à introduire une demande d’asile qui doit être examinée de manière juste. C’est la convention de Genève qui consacre ces droits de l’Homme.

Nous devons continuer à résister aux attaques du gouvernement contre les droits fondamentaux, qu’ils soient démocratiques ou sociaux. Ces attaques visent les réfugiés, les personnes sans-papiers, mais aussi les plus vulnérables d’entre nous. En faisant cela, nos dirigeants veulent pouvoir poursuivre leurs attaques encore plus largement, contre les pensionnés, les allocataires sociaux, les malades, les travailleurs et leurs revenus. Ce sont nos dirigeants qui sont les responsables, pas l’étranger qui vit et travaille ici et qu’ils désignent comme un bouc émissaire afin de faire diversion, d’attiser la haine et de semer la division parmi le peuple.

Le PTB se joint à l’appel d’une soixantaine d’associations pour une nouvelle mobilisation. Pour une solidarité qui nous unit dans notre dans la défense de notre intérêt commun à tous, contre ceux qui veulent nous diviser.

Rendez-vous pour défiler avec nos membres, porte-parole et sympathisants : ce samedi 12 janvier, à 13h45, à droite du rond-point en sortant de la Gare du Nord. Suivez-nos drapeaux.

Ajouter un commentaire