Photo CSC

Les travailleurs de la province de Namur refusent l'intimidation de la FEB et du gouvernement Michel - De Wever

Depuis ce matin 5h30, six équipes de militants du PTB sillonnent la province de Namur, pour aller à la rencontre des travailleurs en grève, formant piquet devant leur entreprise ou zoning, voire bloquant des rond-points ou des routes nationales. Partout apparait une grande volonté de continuer le mouvement jusqu'au retrait des mesures antisociales du gouvernement Michel - De Wever. Le langage menaçant du patronat ces derniers jours semble n'avoir que renforcé cette détermination des travailleurs. "La peur va changer de camp" dit le calicot déployé par les métallos de MTS-Ariston, rejoints par leurs collègues de Ronveaux et Telewal (fermé) ont érigé cette banderole sur le rond-point de Bauce (N90 à Malonne): L'intimidation patronale ne fonctionne pas.

Namur, Dinant et Ciney sont des villes mortes. Les administrations communales y sont à l'arrêt, ou fortement ralentis. Les écoles sont fermées. Il y a des piquets devant les sièges de la Région wallonne (SPW), les prisons d'Andenne et de Namur, Belgacom, Electrabel et Orès. A quelques exceptions prêt, les principaux parcs et zonings industriels de la province (Créalys, Rhisnes, Seilles, Naninne, Malonne, sombreffe, Gembloux) sont bloqués. Les grandes entreprises comme Mondelèz (Rhisnes), Materne (Floreffe), AGC (Moustier), Carwall (Sombreffe), les carrières (Marche-les-Dames, Aisemont, Seilles),... sont à l'arrêt ou en personnel réduit (maintien de l'outil). La grève est totale à la SNCB et aux TEC (lignes en régie). Les lignes TEC opérées par des privés sont également fortement perturbées (aucun bus n'est sorti du dépôt des bus Latour à Namur). Les parcs à conteneurs et les centres de tri du BEP-environnement sont fermés. Aucun ramassage de déchets n'aura lieu aujourd'hui. Le secteur du commerce est également très fortement touché avec de nombreux piquets devant les Carrefour, Delhaize, Aldi et autres Colruyt. Les principaux zonings commerciaux de la province comme ceux de Dinant, Floreffe, Jemeppe-sur-Sambre,... sont également bloqués. Un piquet filtrant a été installé à l'entrée de l'hôpital universitaire de Mont-Godinne, ainsi que même devant certains homes, comme le home Churchill à Dinant.. Un piquet a également été installé devant l'Université de Namur.

Globalement le mouvement est clairement beaucoup plus largement suivi que lors de la grève du 1er décembre dernier.