Photo : Belga/BELPRESS

Proximus : « L’emploi doit passer avant le profit »

Le porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw, a réagi à l’annonce d’un possible plan social chez Proximus : « Le plan (anti) social annoncé chez Proximus est inacceptable. La digitalisation doit servir à soulager le travail, pas à en priver 2000 personnes. »

Pour le parti de gauche, c’est d’autant plus inacceptable que l’entreprise appartient à 53 % à l’État. « L’emploi doit passer avant les profits, certainement dans une entreprise comme Proximus, où les pouvoir publics sont impliqués », poursuit Raoul Hedebouw.

Ces 10 dernières années, Proximus a réalisé plus de sept milliards d’euros de bénéfice.

Le porte-parole du PTB souligne également que Proximus a certainement assez d’argent pour payer ces emplois : « Ces 10 dernières années, Proximus a réalisé plus de sept milliards d’euros de bénéfice. Quant à la CEO, Dominique Leroy, elle gagne 937 000 euros par an, et s’est même plaint, il y a deux ans, qu’elle gagnait moins que d’autres directeurs. C’est là qu’il faut aller chercher l’argent. »

Par ailleurs, pour le PTB, c’est un nouvel épisode qui démontre la faillite de la politique des derniers gouvernements. « Voilà où mène la privatisation progressive des entreprises publiques, et la logique de les gérer comme des entreprises privées, déclare encore Raoul Hedebouw. La politique du "Jobs, jobs, jobs" révèle aussi ce qu’elle est réellement : des cadeaux aux grands actionnaires qui n’entraînent aucune perspective d’emplois durables. »

Le PTB affirme enfin sa solidarité envers les travailleurs de Proximus et soutiendra leur résistance à tout plan social.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

hé oui encore une fois , voila se qui arrive et le gouvernement faut revoir la copie mais pendant se temps 1900 personnes son a la porte , et monsieur job job job qui possede 54% des part de proximus je comprend pas comment il on rien vus venir , quand je vous dit que se son des incapable qui nous gouverne des bon a rien , on le vois les beaux cadeaux au entreprise on l a vus 1900 personne a la porte , de plus quand on vois le prix que l on paye pour internet s et honteux et s elle qui dirige proxibrole gagne 937000euro par ans non mais rendez vous compte se que l on pourrait faire avec s et argent et elle hausse encore se plaindre , honteux , scandaliser , je donne mon soutien au travailleur et solidariter courage faut se battre contre s et bandit qui respecte rien , faire une petition pour que tous les gens qui son chez proximus se retire de chez eux ,
Quelques commentaires ... 1) La population a un moyen de pression: nous sommes nombreux à avoir un abonnement tv, internet ou téléphone mobile chez Proximus... Si la société met son plan à exécution, qu'est ce qui nous empêche de changer d'opérateur pour les sanctionner ? 2) Dominique Leroy gagne 937 000 euros par an, qu'en pensent les féministes ? 3) Charles Michel a ponctué sa mandature avec son "jobs jobs jobs": il a effectivement favorisé la création de jobs; des jobs ce ne sont pas des emplois. Quand j'étais adolescent, je faisais aussi des jobs...
Je suis curieux quant à l'état des comptes et la trésoreries de "Proximus", ex-Belgacom, ex-société de l'état Belge pour la communication (comme, la Sabena, la STIB, SNCB, Electrabel, Siblegaz, etc...). L'état Belge a-t-il vraiment vendu ses parts à prix intéressant pour ce derniers et donc tout doucement privatiser? Comment cet argent a été redistribuer via le fédéral? Sans compté que bon nombre de ces sociétés ont des politiciens dans les conseils d'administrations et que bon nombre de ces sociétés bénificient alors que "privatisé", d'envellope de l'état fédéral...
Avant Proximus Belgacom Telindus j’ai travaillé pour Vinci énergie Belgique Graniou cegelec Axians comme ouvrier contractuel technicien de telecom prêter à Belgacom pour 3 ans 2012/2015 projet Astrid facturer ingénieur opérationnel site manager j’ai vécu tous les démontages de ces sociétés après 2015/2016 Via pass Infrabel 2016/2017 Mobistar Orange. 2017/2018 Omexom Elia haute tension 2016/2018 délégation syndicale Mwb Fgtb. J’ai démissionné car j’ai bien compris la politique des capitalistes et je retourne à VolkerWesseles Telecom Belgium Proximus projet Astrid à nouveau c’est le même capitaliiste qui tien toujours même les faisselles
Voila encore une fois 1900 personnes sur l hotel des licenciements..au profit de ....... Les clients de Proximus devraient en signe de solidarite ......changer d operateur qui est tres cher Mais voila .......qui va le faire ......les gens s en foutent