Le PTB Charleroi a consulté près de 1200 Carolos pour établir ses priorités. Il continuera à se battre, depuis les bancs de l’opposition et en mobilisant les gens, pour son projet social. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Voici les propositions concrètes du PTB pour Charleroi dont Paul Magnette n’a pas voulu

Dès le départ, le PTB a défendu une vision pour Charleroi caractérisée par une rupture par rapport à ce qui se fait aujourd’hui. Une rupture pour avoir un projet qui part des besoins des travailleurs et des habitants. Malheureusement, Paul Magnette estimait, lui, avoir un mandat pour continuer dans son modèle de ville libéral et avait la majorité absolue à lui tout seul. Le PTB a mené campagne pour un projet vraiment social, et se battra depuis les bancs de l’opposition et en mobilisant les gens, pour ce projet.

Les propositions ont été systématiquement balayées, car prétendument infaisables, et la feuille de route du PTB pour un Charleroi social, écologique et démocratique n’a même pas pu être discutée, car le PS a refusé le cadre de la discussion. Dans la presse, Magnette n’a pas hésité à agresser le PTB entre deux rencontres. Ce qui devait être une négociation a été transformé en une mascarade par le PS.

Évidemment, nous sommes bien conscients que tout ne pourrait pas se faire en un coup de baguette magique et qu'il faut des compromis. Notre programme compte 300 propositions. Parmi celles-ci, nous en avons donc dégagées quelques unes, regroupées en cinq grands points, qui constituent pour nous des points de départ à la fois essentiels, ambitieux et réalistes pour une discussion quant au projet de Ville pour Charleroi dans les 6 années à venir :

1) revoir le masterplan et Charleroi DC pour investir dans les besoins des Carolos ;

2) faire du logement abordable une priorité ;

3) une mobilité sociale et durable via la gratuité des TEC ;

4) un service public fort avec la fin de toute austérité et des investissements dans les services communaux ;

5) une révolution éthique et démocratique à Charleroi

Vous pouvez découvrir ici la note de base du PTB pour ces négociations

« Pour réaliser cela, il aurait fallu au moins une base commune de respect dans la négociation et dans la volonté d'une rupture avec les six dernières années. Depuis le début de ces négociations, nous n'avons pas retrouvé ce respect nécessaire. Dès les discussions préliminaires, Paul Magnette s'est attelé à expliquer pourquoi il n'était pas possible de faire autrement que la politique actuelle », explique Sofie Merckx, tête de liste du PTB à Charleroi.

« Le mandat que nous avons reçu des 15 572 d’électeurs qui ont voté le 14 octobre pour notre projet est clair. Nous voulions discuter de ce changement, mais, comme il l’a également expliqué très clairement tant dans Le Soir samedi passé qu’à la RTBF hier soir, M. Magnette ne voulait pas changer de cap pour Charleroi », ajoute-t-elle Sofie Merckx.

Et de conclure : « Tromper l'électeur du PTB à Charleroi, ce serait de rentrer dans une majorité qui continue a appliquer la même politique libérale qui mise sur le city marketing, qui investit dans une marina tout en diminuant le nombre de logements sociaux et qui vote un règlement anti-mendicité. On ne va pas avoir des échevins PTB qui vont continuer à appliquer la politique de la majorité actuelle. Nous avons mené campagne pour un projet vraiment social, et nous nous battrons, depuis les bancs de l’opposition et en mobilisant les gens, pour ce projet. »

 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

je suis de tout cœurs avec vous sur le projet mes ils manque une chose publifin tout le monde oublie moi je trouve que la vous devez agir pour le citoyen qui veux une répartition de l'argent pris part les politique aux citoyen ils faut agir pour que a la venir des publifin soit le dernier merci un citoyen qui est contre un gouvernement qui donne des taxe taxe taxe rien d'autre
Je suis bien consciente que le besoin en logements sociaux et de l'entraide pour les personnes dans le besoin est un sujet grave et le taux de pauvreté qui ne fait qu'augmenter est préoccupant, j'ai mal quand je voit ces personnes dehors qui dorment à même le sol. Je pense qu'il faut aussi défendre les personnes qui essayent de s'en sortir, ne demandent pas d'aide, qui travaillent à deux pour préserver leur maison, ils ne doivent pas être tributaires d'une gouvernance qui décidera que tout le monde doit rester dans le moule, doit comme en Chine loger dans des cages et où le taux de suicides est le plus élevé au monde. L'humain pour vivre à besoin de combativité, si nous en arrivions à un pourvoir extrême, le peuple belge mourrait ou se révolterai. Il est évident qu'aujourd'hui, quelque-chose de grave se passe, l'argent a pris le pouvoir sur l'humain, c'est un tsunami qui attend nos enfants et nos petits enfants. Pour parler de hier soir à la rtbf, nous avons, au début, été charmés par les deux belles "gueules" de la politique wallonne et puis chemin faisant nous nous sommes rendus compte que nous étions en plein Vaudeville, de la manipulation publique hors norme, seulement, le problème à Charleroi, ce sont des gentils et tombent dans le panneau d'où ce vote en masse pour leur gentil bourgmestre et puis aussi leur manière de récupérer de l'électorat comme rechercher un people dans les école qui entraînera tous ces condisciples à voter pour son parti. Maintenant, Il faut faire vite et arrêter ce pouvoir de l'argent qui décidera un jour de celui qui a le droit ou pas de respirer. Attention que le pouvoir de l’argent et le pouvoir pour le pouvoir sont aussi dangereux l'un que l'autre...
Comme déjà écrit, les socialistes on prit depuis longtemps, les puces des libéraux , comme dit le proverbe ,...........; tant que le peuple belge en Majorité vie bien , le PTB ne passera pas , c'est le problème , Il faudra attendre encore quelque année, pour voir la dette public encore augmenter , puisque multi national paie pas de taxe , et les nouveaux avions ,vont nous faire couler encore un peu plus dans le gouffre de la dette , et que du bien pour les banques , tant que la misère ne dépasse pas le seuil de 35 % RIEN NE CHANGERA , ET JE SUIS SUR QUE APRES LE 26 /5 /2019 IL YA DES DEJA DES ARRANGEMENT DE FAIT ...OUI OUI
Native de Charleroi et provenant d'une vraie famille pauvre de cette région (mineur et sidérurgiste), j'ai toujours gardé ce côté "sortir de l'ombre" au fond de moi. Ce que je vois actuellement dans ce "renouveau libéral" de Charleroi m'attriste profondément; comme vous j'ai l'impression de vivre dans un mauvais vaudeville où il n'y a aucune raison de rire : seul le décor a changé mais les gentils acteurs sont restés "des gueules noires". L'image de la Chine est un bel exemple : il faut savoir que les touristes ne peuvent voir de ce merveilleux pays que la face brillante que le parti veut en montrer mais que la vraie Chine qui se trouve derrière cette machinerie, est tout à fait inhumaine : les hommes vivent dans une extrême pauvreté, où survivre est synonyme d'obéir et où penser est passible de peine. Charleroi et sa politique serait-il en train de nous transmuer en "gueules jaunes" ?? Il est temps de réagir avant que "penser " ne soit aussi chez nous un délit.
Je commencerais par , j'ai voté PTB lorsque j'ai pu. Maintenant j'aimerais comprendre, je parle ici de manière nationale, comment est ce possible que nul part vous n'arriviez à trouver des compromis ? Avec 15% de voies si vous arrivez à faire passer n'offusque 7-8% des intentions du partis c'est un résultat excellent ! Mais non, faut refuser. La première chose que je demande lorsque je vote pour vous , c'est 1) de monter au pouvoir, pour avoir un poids n'offusque minimum , mais surtout 'empêcher des alliances PS/MR ou PS/CDH !! 2) c'est de faire entendre des propositions réaliste par rapport à l'instant présent ! Pas de présenter des mesures mal chiffrées avec des si ... 3) un changement ne s'opère jamais en une fois , il faut du temps, il faut faire ses preuves, il faut construire les avancées, petit pas par petit pas, se refuser toute chance de faire des micro avancées c'est retarder le changement qui ne s’opérera quand même jamais en une fois ! 4) vous connaissiez sans équivoque le jeux des autres partis, et vous avez plonger à deux pieds dedans ! Et pour gagner quoi ? 5) Être dans une majorité avec une bonne communication sur nos désirs d'évolutions, de changements aurait rapporter des voies , donc une influence de plus en plus grande ! 6) Ici tout ce que j'entends de personnes qui ont voté PTB à ces élections , c'est "oui , en effets il ne veulent pas aller au pouvoir sauf si ils ont une majorité absolue" et que dois je répondre ? Et tous ces votes là sont perdu pour la prochaine fois ! 7) n'est il pas temps de mettre son orgueil au placard et de commencer à apprendre de l'intérieur du pouvoir, de faire ses preuves ! ! ! Comme vous l'entendez je suis très déçu , je voterai encore PTB , mais s'il y a tjs refus d'aller au pouvoir , le partis sera mort !
Bonjour, j'ai une bonne nouvelle pour vous (et ceux qui vous posent des questions...) : nous montons bel et bien au pouvoir quoiqu'il arrive (nondidjab :-) !!...MAIS le tout est de choisir de quel côté. Sommes nous au pouvoir ds l'opposition ou la majorité ? En d'autres termes sentons nous 1 réelle et sincère mise en commun de nos programmes et nos sensibilités ? Dans ce cas précis malheureusement NON ! Que du contraire...Mais face à l'ogre du PS fort de ces innombrables sieges, nous pouvons encore "prendre nos responsabilités": entrer ds cette majorité où nous ne serons pas entendus et "collaborer" à 1 projet totalement contraire au nôtre (qui a été établi en concertation avec les citoyens )...ou agir ds l'opposition et entrer en résistance...jusqu'à être en mesure d'inverser concrètement la "tendance"...Bref, ne désespérez pas, mieux, positivez et ne lâchez rien ! Il faut prendre le temps de bien faire les choses, comme on dit, et le temps joue en notre faveur...la preuve ? Regardez les gesticuler, menacer, paniquer, tromper...et surtout ne jamais se remettre en question : c'est plutôt pathétique, non ? Bonne soirée à vous et...vivement l'avenir...ensemble !!! Alain.
bien sûr mon message ne sera pas publier , la colère des votant on veux pas partager ça !
Dites donc Nyons, c pas la porte à côté ;-)...Ceci dit, bien sûr que votre commentaire est passé ( c ça la démocratie ! )...quant à la colère, sachez qu'elle n'est pas tjrs mauvaise conseillère et parfois même salutaire. Vous n'êtes jamais en colère vous- même ? Et nos ancêtres, pour les congés payés, la semaine des 35h, l'enseignement et la santé pour tous, les conditions de travail décentes etc...(ttes choses "impensables", "impayables" à l'époque), n'ont-ils pas été en colère ? N'ont-ils pas du parfois payer de leur vie ? Entre 40 et 45, les bons citoyens (la majorité) acceptaient leur sort et d'autres, les terroristes ( la minorité) prenaient le maquis et luttaient. En 46, les terroristes étaient devenus les résistants et tout le monde s'en réjouissait et s'en revendiquait !...Les "autres" citoyens les plus "zélés" furent relégués au rang de "collabos"... Bref, nous sommes tous libres de choisir notre camp, vous comme moi ! Si je puis me permettre un conseil : sortez de vos certitudes ( qui plus est ne sont pas forcément les vôtres...) Bien à vous. Alain.
Bonsoir , Je pense que vous n'avez pas encore compris , le parti socialiste , n'existe plus depuis des décennies , ce sont des socio libérale , des faux pour les travailleurs , si vous observez , ils se fréquent les memes , endroits que les libéraux ............?????a Liège et ailleurs , a vous de savoir ce que je veux dire par la , Quand on compare , le Venezuela, ainsi que d'autre soi disant communiste , aux yeux de qui...??? , et que font les Américains ainsi que l'Europe , combien de mort sur leurs conscience ....??? pour soi disant la démocratie , Piqué le pétrole et autre matière première , Nicaragua , multi national , on fait venir , la CIA , pour les plantations de banane, et autre ....?? le saviez vous ....????et je passe l'IRAK , La Libye, et d'autre pays Africains . etc etc ...... J'espère que vous me lirez , et ceux qui ont subventionnés le communiste , ...???? qui Wall street , les Banquiers Américains...........meme pendant la soi disant guerre froide , Vous n'est pas au courant du passé , ........????? lisez faites des recherches et vous ferez qui a raison , jean- marie lenaerts
Très déçue du ptb et de la gauche. Ne pas vouloir faire de compromis est un très mauvais signal pour la democratie. Le ps carolo et molenbeekois représente une grande partie de la population, il est donc normal que leurs idées soient représentées. Je suis mal à l'aise avec le fait que vous ne pouvez monter au pouvoir qu'avec des gens qui visiblement ne pensent que comme vous... C'est qqch de très dangereux ! Maintenant il est fort probable que cela ait été une tactique du ps pour vous évincer et ainsi gagner des voix. C'est juste dommage que les petites gueguerres pour savoir qui gagnera le plus de voix priment sur "on se retrousse les manches et on cherche des compromis tous ensemble pour le bien de TOUS les électeurs ! Quant au malaise que vous avez concernant le salaire des bourgmestres, je ne comprends pas. Je ne les trouve pas indécents comparés au salaire des sportifs, aux gens qui travaillent à la commission, aux patrons des multinationales. Après, c'est tout à fait louable que vos élus vivent avec un salaire de travailleur- mais quand on sait qu'il verse ainsi une partie de leur salaire au parti... Franchement qu'il touche personnellement tout leur salaire ou qu'il le verse à son parti, cela ne change rien pour le contribuable que nous sommes. Bref je ressens un profond malaise vis à vis du ptb et pour moi, c'est une défaite de la gauche en général.
Bonjour... Je pense qu'il y a une autre manière de voir les choses...Je pense au contraire que c'est rassurant et responsable dans ces conditions précises de ne pas monter en majorité à tout prix. "Patience et longueur de temps font mieux que force et que rage" dit le dicton. Je vous invite à lire ma réponse à "Maton" un peu plus haut dans les commentaires. Un combat ne se gagne jamais dans la précipitation et les compromissions sur l'essentiel de ce que l'on défend légitimement et démocratiquement...Bien à vous. Alain.
Magnette a peur de se frotter au social parce qu'il a peur aussi de se heurter au pouvoir financier actuel, détenu par quelques pourris qui ne pensent plus qu'à eux; les socialistes sont aussi lâches que le MR devant Trump. Si on veut éviter le dictat des Monsanto, Bayer, Coca, etc ...qui sont parvenus à véroler nos sociétés dans leurs fondements économiques et politiques, il est urgent de se tourner vers la seule porte de sortie que nous offre le PTB