Pensions

Il est temps de tirer la sonnette d’alarme. Les pensions dans notre pays sont parmi les plus faibles d’Europe. Le gouvernement Michel veut l’abaisser encore, via la pension à points.

« S'il y a une crise économique, comme quand les banques ont foutu notre économie en l'air en 2008, c'est les pensionnés qui vont payer.

Contre toute attente, ils étaient 40 000 personnes, venus des quatre coins du pays, dans les rues de Bruxelles pour défendre le droit à la pension. Un succès qui a rassemblé des travailleurs de tous les secteurs et qui a été organisé en à peine deux semaines, à la veille des vacances, quand de nombreux travailleurs sont déjà en congé.

93 % des postiers trouvent qu’il n’est pas normal de travailler jusque 67 ans. C’est ce qui ressort d’une enquête que le PTB a menée auprès d’une centaine de postiers. Témoignages de futurs pensionnés qui comptent bien ne pas se laisser faire.

Connaissez-vous ce sentiment désagréable de finir la soirée avec les poches vides et un ticket perdant de tombola en main ? Et si on vous disait que le gouvernement voulait instaurer ça pour nos pensions ? Cela porte même un nom : la pension à points. Voici tout ce que vous devez savoir à son sujet.

Le 19 décembre, les syndicats appellent à une grande manifestation pour les pensions à Bruxelles. Mais y a-t-il vraiment de quoi se mobiliser ? Et cela sert-il à quelque chose ? Réponse en 10 points. La 5 va vous surprendre !

Si vous avez eu l’occasion d’utiliser le calculateur de pensions du gouvernement sur mypension.be, vous avez peut-être constaté que nos fins de mois de retraités ne s’annoncent pas glorieux. Et le gouvernement compte encore empirer la situation. Il est encore temps de l’en empêcher. Prochain rendez-vous : le 19 décembre.

Vous connaissez probablement les conseillers emploi du Forem. Vous connaissez moins les éclusiers, gardes forestiers, responsables des pistes des aéroports, ou le personnel d’entretien des routes, mais ils sont là pour vous. Mais le gouvernement wallon, lui, n’est pas là pour eux. Ce jeudi 30 novembre, les services publics de Wallonie seront en grève pour demander le respect de ses engagements.

Raoul Hedebouw démonte les libéraux et leur chasse aux pensionnés.

Les prépensionnés qui ont commencé à travailler à un jeune âge perdront bientôt jusqu’à 100 euros de pension par mois. La majorité au Parlement l’a décidé. Benjamin Pestieau, responsable des relations syndicales du PTB, était présent au Parlement avant et pendant le vote avec des citoyens directement concernés par ce vote et une délégation syndicale. Petit compte-rendu.

Pages