Raoul Hedebouw

Raoul Hedebouw était l’invité de Bertrand Henne (Matin Première, RTBF) ce lundi 27 avril. Au menu : Fête du 1er mai, le livre "La Taxe des millionnaires et 7 idées brillantes pour changer la société", la semaine des 30 heures, les naufrages en Méditerranée, la résistance des Grecs face à l’establishment européen…

Raoul Hedebouw (PTB) a demandé cette semaine dans la Chambre de chaleureux applaudissements pour les membres du Diamantclub : « Monsieur Jambon, vous n'êtes plus président de ce club. Vous avez toutefois fait du très bon travail.

Le Premier ministre a reçu beaucoup de questions ce jeudi 26 mars au Parlement après les propos de Bart De Wever. Ce dernier a parlé de racisme « relatif » et pointé du doigt les victimes de discriminations. Raoul Hedebouw, député du PTB, a lui aussi interpellé Charles Michel.

Mardi, au Parlement, le débat sur le saut d’index s’est poursuivi jusqu’aux petites heures sous la pression du gouvernement qui veut à tout prix faire passer cette mesure. « Si vous voulez vraiment vous attaquer au handicap salarial, je vous invite à rejoindre les travailleurs berlinois qui manifestent pour réclamer une hausse des salaires », a déclaré Raoul Hedebouw au ministre de l’Economie Kris Peeters (CD&V).

​« Mesdames et messieurs de la N-VA et de l’Open Vld, vous ne savez pas ce que ça signifie de devoir, à 57 ans, travailler à la chaîne chez Opel. Vous ne savez pas ce que c’est de devoir travailler dur chez ArcelorMittal jusqu’à 56 ans. Pour vous, c’est facile ! Il est temps que vous réalisiez qu’ici, en Belgique, les gens se tuent au travail à cause de la haute productivité de notre pays. Pour vous, c’est très facile de décider qu’il faut travailler plus longtemps, mais de ce qui se passe concrètement sur les lieux de travail, vous ne savez rien. »

Le lendemain matin de la victoire électorale de Syriza en Grèce, Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB, était invité sur BelRTL : « Quand Syriza propose de faire payer les riches grecs parce qu'il y a beaucoup de grosses fortunes

Le 6 novembre 2014, 120 000 personnes manifestaient à Bruxelles contre le gouvernement. Le parlementaire Raoul Hedebouw (PTB) était présent : dans la rue, parmi les manifestants et juste à temps pour la session de l'après-midi au Parlement fédéral. #larésistancesociale

Il fait partie de ces élus de gauche qui vont mener la vie dure au gouvernement Michel. Fort de ses 16500 voix de préférence, en plus d'un très bon score général réalisé à Liège, Raoul Hedebouw a permis au PTB de faire son apparition à la Chambre. Il y siège au côté de son homologue Marco Van Hees. Entretien publié dans La Libre de ce vendredi 24 octobre.

Pension à 67 ans, saut d’index, attaques contre le service public, les mesures de droite ont fait face à une forte opposition des bancs du Parlement. Raoul Hedebouw, député fédéral PTB, dénonce le gouvernement Michel-De Wever, « applaudi par les patrons », et interpelle : « Monsieur Michel, on ne l'entend pas très bien dans ce Parlement mais les gens sont mécontents et se mobilisent. » Voici le discours complet de Raoul Hedebouw de ce mercredi 15 octobre au Parlement.

Peter Mertens, président du PTB et Raoul Hedebouw, député fédéral, ont profité de la 5ème édition de ManiFiesta pour présenter à la presse le nouveau Plan Cactus du PTB, un plan de 22 milliards qui permet d’investir dans un renouveau social, écologique et démocratique.

Pages