Raoul Hedebouw

Raoul Hedebouw, né le 12 juillet 1977. Biologiste de formation, il est le porte-parole national du PTB.

Il a contribué à l'écriture du livre Priorité de gauche. Pistes rouges pour sortie de crise avec Peter Mertens, sorti en 2009 aux éditions Aden.

Conseiller communal à Liège et député fédéral.

 

Lire le portrait plus complet • Raoul Hedebouw, député fédéral :: « Wij zijn één, nous sommes un ! »

 

Contacteer mij

Téléphone: 
0477 98 65 10

Lors de son premier débat en tant de député à la Chambre des représentants, Raoul Hedebouw (PTB) s’est déjà clairement fait entendre. A la Commission Finances du jeudi 17 juillet, il a appelé le ministre des Finances Koen Geens (CD&V) à sanctionner les responsables du non-contrôle sur BNP Paribas, dont l’Etat belge est cependant actionnaire. Le PTB appelle en même temps à la mise sur pied d’une nouvelle banque publique, « une CGER du 21e siècle ».

Jeudi 19 juin, les deux députés fédéraux du PTB ont prêté serment au Parlement fédéral. Ils seront les porte-parole du monde du travail, des jeunes, du nord, du centre et du sud du pays.

L’agence de communication Akkanto, spécialisée ans la communication politique, a minutieusement analysé la campagne électorale sur son blog. Elle a aussi lancé un sondage en ligne pour attribuer ses « Eddy d’or ». Côté francophone, dans la catégorie « Meilleure campagne électorale », le PTB l’a emporté haut la main. Côté néerlandophone, dans la même catégorie, c'est Peter Mertens qui est couronné.

Les députés fédéraux, Raoul Hedebouw et Marco Van Hees, seront les porte-parole de l’ensemble des travailleurs du pays, même si le PTB n’a pas obtenu d’élu en Flandre. En juin, ils seront en tournée dans tout le pays avec Peter Mertens, président du PTB.

Le 25 mai, plus de 250 000 personnes ont voté pour le PTB. Dans tout le pays, le parti a fortement progressé et, pour la première fois depuis trois décennies, la gauche authentique envoie 2 élus au Parlement fédéral. Peter Mertens, président du PTB, et Raoul Hedebouw, porte-parole national, sont sur-occupés, mais Solidaire a réussi à les rencontrer entre deux autres interviews, après le rendez-vous de Peter Mertens au Palais et juste avant celui avec l’informateur De Wever.

« Le PTB entre dans les parlements. Pas pour faire de la figuration. Pour relayer les luttes sociales. Et être l'aiguillon de la gauche. » Un article du journal Le Soir.

« C’est un vote d’adhésion, d’espoir pour dire qu’il est possible de retrouver une gauche qui ose et qui refuse de faire payer l’austérité aux travailleurs.

Discours de Raoul Hedebouw à la soirée électorale à Liège, qui annonce un élu au fédéral et un élu au parlement wallon. « Ce que les élus du PTB-go! vont apporter, c’est quelque chose de nouveau dans la politique belge. Ils vont, nous allons, faire souffler le vent de la gauche dans les parlements. Être le relais des syndicalistes, du monde associatif, des artistes, des jeunes. »

« Le dernier sondage de la campagne confirme que nous sommes en course pour faire une percée importante aux élections dans les trois Régions du pays », affirme Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB-go!

Pages