Belgique

Riet Dhont est la responsable du groupe de travail du PTB « Amitiés sans frontières ». Depuis quatre semaines, elle se rend au Parc Maximilien, en face de l’Office des Etrangers, pour soutenir les réfugiés qui y ont trouvé un abri de fortune. Elle a vu se développer un immense élan de solidarité. Ce sont désormais des milliers de personnes qui apportent leur aide. Riet Dhont veut étendre ce mouvement à toute la Belgique.

Le PTB dénonce la marge maximum disponible de 0,8 % pour les augmentations de salaires sur la période 2019-2020. Les travailleurs doivent retrouver une pleine liberté de négocier des augmentations de salaire. Pour cela, le PTB introduit une proposition de loi visant à abroger la loi sur les salaires de 1996.

Que faire durant le congé de Carnaval ? C'est la question qui se pose à pas mal d'enfants et leurs parents. Les Pionniers, le mouvement de jeunesse de Médecine pour le Peuple et du PTB, a une super proposition : leur camp de Carnaval, une semaine de plaisir, de nature et de solidarité.

Le PTB participera à nouveau à la majorité dans le district anversois de Borgerhout, aux côtés de Groen et du sp.a. Le 8 janvier, Ben Van Duppen, 29 ans, a prêté serment en tant qu'échevin.

Le PTB manifestera aux côtés de centaines de personnes solidaires et d’associations, des jeunes du mouvement Comac et des bénévoles du réseau de soutien aux réfugiés « Amitié Sans Frontières » qui a été créé par des militants du PTB.

« Nous ne séchons pas les cours, nous nous battons pour l'avenir. » Certaines directions d'écoles pourraient froncer les sourcils, mais ce slogan traduit bien le message des plus de 3 000 élèves qui ont fait grève ce jeudi 10 janvier pour manifester à Bruxelles pour le climat.

Quelles nouvelles, infos, scoops ou propositions du PTB ont-elles recueilli le plus d’intérêt des lecteurs de notre site cette année ? Découvrez-le ici.

D'avril 2014 à septembre 2015, nous avons payé 6 % au lieu de 21 % de TVA sur l'électricité. Cette mesure a été obtenue suite à un long combat dans lequel le PTB a joué un rôle moteur. Le gouvernement Michel-De Wever, friand de taxes injustes, est revenu dessus. Et donc le PTB est reparti en campagne avec une nouvelle pétition.

Nouvel épisode dans la rage taxatoire des partis de droite : la taxe kilométrique fait son retour. L’idée a été relancée par le gouvernement flamand et son ministre de la Mobilité Ben Weyts (N-VA). Sous prétexte de lutter contre les bouchons, il s’agit surtout d’aller chercher l’argent dans la poche de Monsieur et Madame Tout-le-monde. Pour le PTB, il n’en est pas question.

On entend beaucoup de choses sur le fameux Pacte de l’ONU sur les migrations. Certains diffusent des informations inquiétantes à son sujet. Mais derrière tout cela, il y a surtout un agenda caché dont il faut se méfier.

Pages