Région wallonne

Le Parlement wallon vote cette semaine le budget pour l’année 2016. Un budget truffé d’une augmentation de 10% de la taxe poubelle, qui ne rencontre absolument pas l'urgence sociale. Mais où les subsides aux grandes entreprises sont eux bien préservés. Voici l’intervention du député PTB Frédéric Gillot.

Le PTB demande le maintien des subsides aux intercommunales liés au traitement des déchets. Il n’est pas question d’aller chercher dans la poche des gens de quoi combler le trou du budget. Le gouvernement wallon sait pourtant pertinemment qu’en coupant dans les subsides des intercommunales, l’intégralité du coût est reporté vers le citoyen dans la logique du coût vérité.

Le prix de l’eau dépassera en 2016 la barre des 5 euros au mètre cube hors TVA. « L’eau est devenue un produit de luxe en Wallonie. Le prix a plus que doublé en dix ans et l’augmentation se poursuit.

Le gouvernement wallon a annoncé une réforme des aides à l'achat ou à la construction d'une maison. A la place du bonus logement, il y aura désormais le chèque habitat. Une réforme sociale, d'après le gouvernement wallon. Vraiment ?

« Allô, allô Paul, quelles nouvelles ? Tout va très bien, madame la Marquise ! » C’est l’essence du discours de rentrée de Paul Magnette, ce samedi aux Fêtes de Wallonie. « Enthousiasme fou », « enthousiasme extraordinaire », « retournement culturel » : les superlatifs ne manquent pas dans la communication du Ministre-Président wallon. « C’est l’enthousiasme qui fait les régions les plus dynamiques », a-t-il encore déclaré. Méthode Coué en lieu de politique, qui contraste avec la réalité du terrain. 

Ce mercredi 15 juillet, le député wallon PTB Frédéric Gillot a introduit une résolution demandant au gouvernement wallon de ne pas contrôler la disponibilité des prépensionnés. Eliane Tillieux (PS), ministre de l’emploi et de la formation, « comprend » les craintes du PTB, mais veut se montrer « loyale » envers le gouvernement fédéral.

Au parlement wallon le PTB soutiendra la résolution de la majorité demandant une suspension des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (TTIP). « Même si nous voulons plutôt un arrêt complet des négociations et que nous avons déposé un amendement dans ce sens, une suspension serait clairement un premier pas dans la bonne direction a expliqué le député wallon PTB Frederic Gillot. Tout ce qui permet d'entraver ces traités de libre-échange et de casse de nos droits sociaux mérite notre appui ».

L’énergie déployée par le gouvernement Magnette pour vendre la « responsabilité » de son ajustement budgétaire n’a d’équivalent que son incapacité à défendre les droits des travailleurs, des jeunes et de tous ceux qui ont difficile à joindre les deux bouts. La responsabilité, est-ce de rencontrer les besoins des gens ou est-ce de rencontrer les exigences de l'Europe en matière d'austérité ? Pour le PTB, la majorité PS-cdH est triplement irresponsable.

Frédéric Gillot, député wallon du PTB, a interrogé ce mardi le ministre wallon de l’Économie, Jean-Claude Marcourt (PS) sur l’argent public wallon placé dans des paradis fiscaux et l’absence de contrôle démocratique sur la question. « Aucun problème », c’est en substance la réponse du ministre. 

De l’argent public wallon placé dans des paradis fiscaux aux quatre coins de la planète : c’est ce que révèlent les comptes de la FSIH, filiale de la Région wallonne.

Pages