Environnement

Presque tous les jours, le président américain Donald Trump signe une loi aux conséquences négatives pour le peuple, le climat ou la paix dans le monde. Ses porte-parole, eux, ne craignent pas de présenter au monde des « faits alternatifs » (lisez : mensonges). Voici cinq raisons importantes pour aller manifester le 24 mai prochain contre la venue de Trump
en Belgique.

Qui sait que, ce lundi 7 novembre, a débuté un très important sommet climatique ? Combien de nos compatriotes sont-ils au courant de ce que « notre » délégation belge va défendre de l'autre côté de la Méditerranée ? Il est temps que nos ministres de l'Environnement abordent le débat avec toute la société.

Si l’on s’en prend à la pollution, les entreprises vont-elles fermer ? L’emploi est-il compatible avec le développement durable ? On en parle à ManiFiesta, avec des experts de la question.

La Belgique s’est fixée un objectif de 13 % d’énergie renouvelable d’ici 2020. La Wallonie entend y arriver notamment en ouvrant la porte aux certificats verts à une grande centrale biomasse. Cela fait grincer les dents des organisations environnementales et du PTB, qui craint de nouvelles taxes pour la population.

Suite aux scandales de pollution et détournement de fonds qui touchent l’Office Wallon des déchets, le gouvernement wallon a décidé de dissoudre cet organisme. Le ministre Di Antonio peut dissoudre ce qu’il veut, cela ne dissoudra pas ses responsabilités, dénonce Fred Gillot (PTB) : « Il y a plus de contrôle pour la vente de tickets à une buvette de foot de quatrième provinciale que dans l’administration wallonne ! »

Le PTB a pris connaissance ce matin des révélations des éditions de l'Avenir concernant un dépôt illégal de sable toxique à Sambreville. Le PTB exige que toutes les analyses soient immédiatement réalisées afin de mesurer les conséquences sur la santé des riverains et l’environnement.

Le PTB ne peut accepter le projet de contrat de gestion de la ministre Jacqueline Galant (MR). Plutôt qu’une hausse des tarifs, le parti de gauche demande l’instauration de tarifs « COP21 » plus bas, et attractifs.

Jos D’Haese, spécialiste climat du PTB, était interviewé ce mardi 26 janvier sur La Première (RTBF) dans le cadre d’une émission sur la refédéralisation de certaines compétences. Un exemple de compétence qui pourrait revenir au fédéral ?

Le Parlement wallon vote cette semaine le budget pour l’année 2016. Un budget truffé d’une augmentation de 10% de la taxe poubelle, qui ne rencontre absolument pas l'urgence sociale. Mais où les subsides aux grandes entreprises sont eux bien préservés. Voici l’intervention du député PTB Frédéric Gillot.

Le PTB demande le maintien des subsides aux intercommunales liés au traitement des déchets. Il n’est pas question d’aller chercher dans la poche des gens de quoi combler le trou du budget. Le gouvernement wallon sait pourtant pertinemment qu’en coupant dans les subsides des intercommunales, l’intégralité du coût est reporté vers le citoyen dans la logique du coût vérité.

Pages