Terrorisme

Juste avant les congés de carnaval, les députés fédéraux du PTB, Raoul Hedebouw et Marco Van Hees, ont introduit à la Chambre une résolution en vue d’une lutte contre le terrorisme. Outre une analyse des mesures annoncées par le gouvernement, la résolution contient des propositions concrètes pour une approche qui ne compromettra pas nos droits démocratiques.

Le Plan Canal contre le terrorisme et la radicalisation du ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) est présenté aujourd’hui au gouvernement. « Ce plan s’inscrit dans une généralisation de la surveillance, ce qui serait inefficace pour vraiment s’en prendre aux individus dangereux, et il ne contient aucun élément permettant de combattre les idées des djihadistes et les recruteurs », estime Dirk De Block, président du PTB Bruxelles et conseiller communal à Molenbeek.

Dans la foulée immédiate des attentats de Paris, le gouvernement fédéral s’est hâté de pondre 18 propositions pour aborder la lutte contre le terrorisme. L’une de ces mesures a en fait été recyclée à partir du Plan Justice du ministre Koen Geens, d’avril 2015 : la prolongation de la garde à vue de 24 à 72 heures. « Cette mesure ne contribuera en aucun cas à faire cesser le terrorisme », estime Raoul Hedebouw, député du PTB. « La prolongation de la garde à vue à 48 heures est déjà possible aujourd’hui, mais on y recourt à peine. L’actuelle proposition est inefficace, inutile et antidémocratique. En outre, il n’y a rien qui la justifie. »

Lors de son passage à l’émission « Jeudi en Prime » de ce 7 janvier, le porte-parole et député fédéral du PTB, Raoul Hedebouw, a été très clair : il faut dès maintenant arrêter les exportations d’armes européennes en direction de l’Arabie saoudite.

Comment stopper le soutien saoudien au terrorisme ? Comment avoir un chemin de fer performant et moderne ? Quelle est la situation de travail des cheminots ? Pourquoi ne pas réduire le temps de travail pour offrir un job à ceux qui n'en ont pas ? Pourquoi le PTB est pour un cadastre et un impôt sur les fortunes ? Le PTB participera-t-il au pouvoir ? Marx avait-il le sens de l'humour ? Découvrez les réponses du porte-parole du PTB.

Au sein de tous les partis, de plus en plus de critiques s'élèvent envers nos relations avec l'Arabie saoudite. Excepté à la N-VA. Et plus ce parti tente de justifier son choix, plus gros sont ses mensonges. Devant la montagne d'argent de la dictature saoudienne, la N-VA s'allonge à plat ventre.

Dans la lutte contre le terrorisme, de plus en plus de voix s’élèvent contre le rôle joué par l’Arabie saoudite dans le développement du djihadisme salafiste. Le PTB a lancé une pétition contre l’implantation de l’entreprise saoudienne ERS au port d’Anvers. Dans ce débat d’actualité, beaucoup de questions nous sont posées. Voici quelques réponses pour aller plus loin.

C'est en ce moment émotionnel qu'un débat sur les mesures prises par le gouvernement est plus que jamais indispensable. Aucune stratégie de sécurité ne peut faire abstraction des principes démocratiques. Or à cet égard, l'examen des 18 mesures spéciales prises par le gouvernement montre que celles-ci posent plusieurs problèmes.

Raoul Hedebouw (PTB) est intervenu dans le débat au Parlement sur la lutte contre le terrorisme : “Il faut un arrêt net, définitif aux actes terroristes barbares commis en Europe et dans le monde.” Retrouvez ici son intervention complète.

Le député fédéral PTB Raoul Hedebouw s’inquiète de ce que la Belgique pourrait acheter (indirectement) du pétrole originaire des territoires occupés par Daech. Il va donc demander au Premier ministre Charles Michel d’organiser un audit sur l’origine précise du pétrole belge.

Pages