Rédaction en ligne

 
 

« Charles Michel, vous avez reporté votre choix pour le F-35 à après les élections car vous n'arrivez pas à justifier pourquoi les contribuables devraient payer 15 milliards pour des machines pour tuer » a accusé Marco Van Hees, parlementaire PTB, ce mardi à la Chambre. Ce choix coûteux nous entraîne encore plus dans la logique de guerre de l’OTAN et des Etats-Unis. 

« Vous attaquez l’ensemble des droits sociaux des agents de police », disait Marco au Ministre N-VA de la Sécurité et de l'Intérieur Jan Jambon. La liste est longue : à la fois les pensions, les congés, les salaires, le régime maladie, les effectifs et le droit de grève sont attaqués.

Le nombre de travailleurs malades de longue durée continue, année après année, à augmenter. C'est ce que vient de confirmer une nouvelle fois une étude du secrétariat social Securex.« Ces chiffres ne font que confirmer l’évolution qu’on constate sur le terrain », réagit Anne Delespaul, spécialiste santé du PTB et porte-parole de Médecine pour le peuple, qui met en cause la politique du gouvernement et propose des alternatives.

Ce 14 octobre, le PTB est devenu la troisième force politique à la Ville de Liège. Grâce à 16081 voix et 16,32 % des suffrages, le PTB décroche 9 sièges à la Violette. Rencontre avec Sophie Lecron, tête de liste et présidente de la section du PTB Liège, pour savoir dans quel état d’esprit elle se trouve alors que les négociations sont entamées avec le PS de Willy Demeyer.

Le PTB devrait compter un élu provincial supplémentaire à Boussu. Annoncé le 14 octobre au soir, celui-ci a été retiré le lendemain, au profit du PS. Le PTB conteste ce retrait, basé sur une mauvaise interprétation de la loi par le Bureau d’arrondissement de Mons, et compte introduire un recours.

At the 14 October local elections, the PTB (Parti du Travail de Belgique, Workers’ Party of Belgium) – the only national party in Belgium – has made a breakthrough in the major cities of Flanders, while making further progress in Brussels and Wallonia. Particularly noteworthy are the results in Brussels, capital of Europe, with 11.6%; Antwerp, the second largest port city in Europe, with 8.7%; the two most important cities in Wallonia, Liège with 16.3% and Charleroi with 15.7%; and Ghent, the second largest city in Flanders, with 7.1%.

Bei den Kommunalwahlen am 14. Oktober gelang der PTB (Parti du Travail de Belgique), der einzigen Partei, die landesweit in Belgien kandidiert, der Durchbruch in den wichtigsten Städten Flanderns.

Durante las elecciones municipales del 14 de octubre, el PTB (Partido del Trabajo de Bélgica), el único partido nacional de Bélgica, logró un gran avance en las ciudades más importantes de Flandes y siguió progresando en Bruselas y Valonia. Destacan los resultados de Bruselas, la capital de Europa, con un 11,6%; Amberes, la segunda ciudad portuaria de Europa, con un 8,7%; las dos ciudades más importantes de Valonia, Lieja, con un 16,3% y Charleroi, con un 15,7%; y Gante, la segunda ciudad más grande de Flandes, con un 7,1%.

« Je suis un président de parti heureux parce que, avec les résultats que nous avons déjà, nous avons atteint nos objectifs dans l'ensemble du pays. Pour la première fois, nous sommes passés d'un phénomène urbain principalement à Anvers et à Liège à une percée dans presque quasiment toutes les grandes villes et villes moyennes de Wallonie, Bruxelles et de Flandre. Nous passons de 50 à 156 élus locaux », a réagi Peter Mertens, président du PTB, aux premiers résultats, à Anvers.

Le 14 octobre, donner sa voix pour le changement social, c'est voter pour le PTB. Nous rappelons la manière de procéder pour voter valablement.

Pages