Damien Robert

 

Sans compter la sous-traitance, plus de 1300 salariés travaillent encore sur les sites d'ArcelorMittal dans le bassin liégeois. Même si certains voudraient enterrer la sidérurgie. Car on produit encore de l’acier à Liège et le rôle de la sidérurgie dans le bassin est encore vital. Seulement, depuis que les élections sont passées, les mauvaises nouvelles continuent. Et les accords signés fin février 2013, au terme d'une lutte et d'une longue grève, ne sont pas respectés par le gouvernement et par Arcelor Mittal.

Lors de ces élections, le PTB-go! a réalisé une véritable percée et est devenu, avec plus de 11 %, la quatrième force politique dans l’arrondissement de Liège et la cinquième dans la province. Il y a désormais une nouvelle force politique qui compte dans le paysage politique liégeois. Et pas n’importe laquelle. Première analyse des résultats.

Pages