Quentin Vanbaelen

Né en 1988. Diplômé en langues et littératures romanes. Responsable de la section bruxelloise de Comac-écoles Bruxelles. Grand amateur de musique et de bandes dessinées. 

De nombreux syndicalistes figurent sur les listes PTB-go! (en Wallonie), PTB*PVDA-go! (à Bruxelles) et PVDA+ (en Flandre). Sept d’entre eux expliquent pourquoi.

« Je rencontre tous les jours des personnes qui n’auront plus rien le 1er janvier 2015 »

La capitale ne sera pas épargnée par la bombe sociale que constitueront les exclusions du chômage le 1er janvier 2015. Loin de là. Quelque 6 000 personnes seront touchées. L’austérité va donc encore augmenter la précarité à Bruxelles.

« C’est promis, dès le 26 mai, on réservera de plus grandes salles pour les conférences de presse ! » a lancé Raoul Hedebouw. Personnalités progressistes et journalistes s’étaient entassés dans le petit café du centre de Bruxelles où a eu lieu la conférence de presse de lancement de l’initiative PTB-go! (pour Gauche d’Ouverture) en vue des élections du 25 mai prochain. L’ambiance y était optimiste pour la gauche.

55 000. C’est le nombre de chômeurs qui risquent d’être privés du droit aux allocations dès le 1er janvier 2015. Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB wallonne, demande au gouvernement de revoir sa copie.

Pages