Riet Dhont

 

L’Europe est actuellement confronté à une arrivée importante de réfugiés. Hommes, femmes et enfants fuient la guerre et les persécutions et mettent quotidiennement leur vie en péril pour rejoindre nos côtes. À leur arrivée, ils sont confrontés à de nombreux obstacles et les solutions d’accueil sont insuffisantes. | Rendez-vous ce dimanche à 14h à Bruxelles.

Selon Bart De Wever, il faudrait « fermer l’arrière-porte de l’Europe » et envisager un « statut spécial pour les réfugiés ». Entre les lignes : l’Europe n’aurait aucune responsabilité dans la crise actuelle de l’asile, et le patron de la N-VA serait devenu un défenseur de notre sécurité sociale. Ah bon ?

Lors d’une nouvelle catastrophe, ce 5 août, en Méditerranée, 200 réfugiés ont encore sans doute perdu la vie. Aujourd’hui, Theo Francken (secrétaire d’Etat à l’asile et la migration, N-VA) reproche aux médias d’user de « titres émotifs à bon marché » et affirme que ce n’est pas la faute de l’Occident si certains réfugiés prennent des risques énormes. Riet Dhont qui, ces derniers jours, était en mission à Calais avec le PTB, réagit avec émotion dans une lettre personnelle.

Ce mercredi 5 août, on annonce une nouvelle catastrophe dans la mer libyenne : un bateau transportant des centaines de migrants a fait naufrage. Plus de 200 personnes sont portées disparues. Autrement dit, se sont noyées. Riet Dhont, revenant tout juste d'une mission de solidarité du PTB auprès des migrants de Calais, témoigne.

Ce weekend des 14 et 15 février, une marche de sans papiers est organisée, de Bruxelles à Anvers, par le front d’action des migrants qui regroupes diverses organisations (Mensen zonder papieren, Mrax, Crer, KidsParlement). Ils défendent la régularisation sur base de critères clairs et permanents. Le PTB soutient cette initiative ambitieuse.

Lampedusa, le 1er octobre 2013, 360 corps s'échouent sur les côtes de Lampedusa des réfugiés venant de Libye, d'Afghanistan, de Niger, Érythrée. Il y a 3 semaines, 750 réfugiés, venant de Syrie, Palestine, Afghanistan, Irak, Soudan, se sont noyés. Depuis le 1er janvier 2014, 3 000 migrants ont perdu la vie dans la Méditerranée.

Le mardi 26 août, le Hamas, l’Autorité palestinienne et Israël ont annoncé un cessez-le-feu à durée indéterminée. Israël ferait également certaines concessions en rouvrant un accès à Gaza et en donnant aux pêcheurs palestiniens davantage d’accès à la mer.