Maxime Vancauwenberge

 
 

Quelques jours avant le sommet européen qui a eu lieu ces mercredi et jeudi sur la crise de l’asile, le président de la N-VA et Premier ministre de l’ombre Bart De Wever avait envoyé une lettre aux autres partis européens afin de leur faire savoir son opinion sur cette question. Dans cette lettre, il expose sa « solution » pour résoudre la crise des réfugiés en Europe, qu’il dit intenable.