Médecine pour le Peuple

 
 

2 milliards d’euros de coupes dans les soins de santé. Jamais encore les mesures d’austérité prévues dans les soins de santé n’ont été aussi importantes. Maggie De Block prétend que les patients ne vont pas le sentir. Le service d’études du PTB et Médecine pour le Peuple ont analysé les plans du gouvernement. Conclusion : le patient va bel et bien payer la facture. Soit le financement sera revu, et le patient devra payer plus de sa poche, soit l’offre de soins sera réduite. À cela s’ajoutent les prix exorbitants de l’industrie pharmaceutique et le coût des consultations chez certains spécialistes, ainsi que la pression croissante pour une privatisation des soins de santé. Tout cela alourdit la charge qui pèse sur les patients, en particulier les plus démunis, qui seront le plus touchés.