Jos D'Haese

 
 

Aujourd’hui, 15 000 écoliers belges ont montré qu’ils n’avaient pas l’intention d’abandonner le combat pour notre planète. Leur grève réveille le monde politique. Et ils ne sont pas seuls : des jeunes du monde entier sortent dans la rue.

Nouvel épisode dans la rage taxatoire des partis de droite : la taxe kilométrique fait son retour. L’idée a été relancée par le gouvernement flamand et son ministre de la Mobilité Ben Weyts (N-VA). Sous prétexte de lutter contre les bouchons, il s’agit surtout d’aller chercher l’argent dans la poche de Monsieur et Madame Tout-le-monde. Pour le PTB, il n’en est pas question.

Notre pays traverse une période de canicule, et ce genre de phénomène survient de plus en plus souvent et de manière plus intense. Que faire en cas de vague de chaleur ? Bien sûr, se rafraîchir, s'hydrater. Mais, de manière plus générale, il faut lutter contre le réchauffement climatique, à la base des conditions météorologiques extrêmes de plus en plus fréquentes.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB, s’est rapidement mobilisé dès que l’ampleur de la crise des réfugiés est apparue : aide concrète, soutien, manifestation… Comac organise également du vendredi 30 octobre au dimanche 1er novembre un week-end de solidarité avec les réfugiés. Une idée pour vos ados ?