Salvini

L'Italie a bel et bien un nouveau gouvernement. Afin d'arriver au gouvernement, l'extrême-droite italienne a vite oublié sa propagande anti-euro. Le capital européen aura envoyé un message clair : gagner les élections ne donne pas le droit de faire le gouvernement qu'on veut. Ni de gouverner comme on veut. Retour sur un mini-bras de fer.