TEC

Le TEC a annoncé l’augmentation du prix de certains billets dans le but de privilégier l’usage de sa carte MOBIB. « Une semaine après qu’une étude montre que 70 % des Wallons ne prennent pas les transports en commun, cette hausse ne va pas les inciter à modifier leurs habitudes », réagit Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB.

Il y a quelques semaines, le gouvernement wallon MR-cdH a décidé de s’attaquer frontalement aux services publics et plus particulièrement aux transports publics wallons. Il envisage de faire passer toute une série de mesures qui vont rendre la vie des travailleurs des TEC et des usagers beaucoup plus pénible…

Selon différentes sources, une des mesures mises sur la table par la direction de la SRWT pour économiser 6 millions € aux TEC en 2015 serait la suppression des Noctambus. Damien Robert, président provincial du PTB : « Nous nous opposons à la suppression des Noctambus. Ce service rendu au public permet à des milliers de jeunes et de moins jeunes de pouvoir passer une belle fête de nouvel an en toute sécurité et de pouvoir se déplacer gratuitement. »

Pour le PTB, c'est à croire qu'on fait tout pour décourager les usagers de prendre les transports en commun.

Le gouvernement s’en était défendu : « il n’y aura pas d’austérité aux TEC, ou si peu ». Les économies allaient être très faibles. Et le maximum serait fait pour éviter que le prix du ticket n’augmente.