1er Mai | Raoul Hedebouw : « Pas touche à la semaine des 38 heures »

auteur: 

Webteam

« Il n'est pas question qu'on aille toucher à notre semaine des 38 heures » : c’est à la Place Saint-Paul de Liège que le porte-parole national du PTB, Raoul Hedebouw a délivré son message du 1er mai en revenant sur la réforme du travail proposé par le ministre CD&V de l’Emploi, Kris Peeters.

Raoul Hedebouw : « Cher Kris Peeters, je crois qu'on ne vit pas dans le même monde. Je crois que tu n'es pas au courant de ce qui se vit réellement au niveau de la population belge, de ce qui se vit réellement dans les entreprises, dans les familles et dans les quartiers. Ce ministre veut moderniser le monde du travail. Il veut nous faire travailler jusque 45 heures par semaine. Il nous propose de réintroduire la journée de 11 heures. Face à cela, nous disons: Pas touche à la semaine de 38 heures qui est importante pour nos familles, nos loisirs, notre bien-être et stop à ces horaires qui sont basés uniquement sur le profit. Monsieur Peeters, si vos idées étaient si modernes, pourquoi nos grands-parents s'étaient-ils déjà battus contre les mêmes mesures ? En 1936, on a été chercher la semaine des 40 heures. En 1921, on a été chercher la journée des 8 heures. Aujourd'hui, il n'est pas question qu'on aille toucher à notre semaine des 38 heures. »

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Le projet de loi El Khomri en France : HEURES SUPPLÉMENTAIRES. Toute heure travaillée au-delà des 35 heures hebdomadaires continuera à être mieux payée. La majoration reste de 25% pour les huit premières heures supplémentaires, et de 50% pour les suivantes, mais une entreprise pourra négocier un accord interne qui lui permet de limiter ce bonus à 10%. C'est comme même autre chose que le statut belge non ? Et les français montent aux barricades. Que feraient-ils avec les 45 heures ?
CE gouvernement de voyous doit tomber il y va de l'avenir de nos enfants ! rendez- vous le 24 Mai camarades!
Bonjour, je pense que si; il faut y toucher. En terme de pauses pour les ouvriers, 38 hr, ça ne s' accorde avec rien, ça n' apporte pas plus de travail à ceux qui en sont privés. Déjà dans les années 70, je proposais 32 ou 36 hr/ semaine. Ce qui permettrait de mieux répartir les travail entre plus de personnes. Des pauses de 6 hr devraient être envisagées. Et comme on en parle souvent: pourquoi pas les WE? Bien, le WE, c' est repos. Oui mais pourquoi ne pas décaler les repos de manière rationnelle (par exemple: les lundi et mardi etc...)? Je ne connais pas les tenants et aboutissants financier qui pourraient être engendrés; mais pourquoi ne pas étudier la question? PhRaymakers