Le gouvernement Michel souffle le chaud et le froid sur le climat

« La Belgique continuera tous les efforts pour réduire le réchauffement climatique », a déclaré le Premier ministre jeudi dernier après le retrait américain des accords de Paris. Cinq jours après, la ministre de l’Energie, Marie-Christine Marghem, annonce qu'elle veut reporter l'effort de la Belgique de réduire les émissions de 35% d'ici 2030. Avant de faire demi-tour. Seule conclusion : nous devons restons mobilisés.

(Musique : Meteo Tapis, Hicham Chahidi, www.musicscreen.org)

Étiquettes