Peter Mertens (PTB) : « Partout, il y a une colère contre cette politique de l’establishment »

Interrogé par la RTBF, Peter Mertens, président du PTB, revient sur les raisons du succès du PTB. « Je crois qu’il y a différents éléments. Le plus profond, c’est qu’il y a une colère qui monte partout en Europe contre cette politique de l’establishment. Ensuite, nous, avec le PTB, on sort un peu du cadre traditionnel, on présente d’autres propositions comme le partage du travail, la semaine de 30 heures, la taxe des millionnaires…Un troisième élément, c’est le travail sur le terrain. Encore ce weekend, toutes les sections, à Liège, à Bruxelles, à Anvers, sont sur le terrain. », avant de revenir sur les différences entre la Wallonie et la Flandre et de rappeler que le PTB, c’est avant tout une équipe : « certes, Raoul Hedebouw est notre Messi, mais c’est une équipe qui est derrière, c’est un team national. »

Participer au pouvoir : « il faut voir avec quel PS »

Peter Mertens répond aussi à une question fréquente sur la participation au pouvoir du PTB, notamment avec le PS : « Je ne sais pas quel PS. Si c’est le PS de l’opposition aujourd’hui, oui, si c’est le PS qui était pendant vingt-cinq ans au pouvoir et qui a voté les intérêts notionnels, qui a organisé la chasse aux chômeurs, non. Donc il faut voir avec quel PS. »

 

Étiquettes

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Tout à fait d'accord avec les propos du président. Participer au pouvoir : « il faut voir avec quel PS ». Voici quelques phrases tirées de la chanson de Jacques Dutronc, l'opportuniste : Est-ce que la vision du P.S. ressemblerait à ceci ? Je suis pour le communisme Je suis pour le socialisme Et pour le capitalisme Parce que je suis opportuniste Il y en a qui conteste Qui revendique et qui proteste Moi je ne fais qu'un seul geste Je retourne ma veste Toujours du bon côté Je n'ai pas peur des profiteurs Ni même des agitateurs Je fais confiance aux électeurs Et j'en profite pour faire mon beurre Je l'ai tellement retournée Qu'elle craque de tous côtés A la prochaine révolution Je retourne mon pantalon